mardi 7 mai 2019

DAF dans sa tour d'ivoire

Êtes-vous comme moi passionné par votre métier ? Je l’espère. Mais de quel métier parle-t-on réellement ? Celui du DAF technicien ou du DAF vu comme un partenaire à part entière de l’entreprise. Comment nous voyons-nous nous même ? et comment les autres nous perçoivent ? et pourquoi sommes-nous vus comme:

 
Dans notre TOUR D’IVOIRE ?
 
 
Si parfois les DAF sont perçus par les collègues de l’entreprise comme des spécialistes dans une tour d’ivoire et si en même temps nous ne nous percevons pas comme cela, alors nous devons nous poser des questions. En effet, si ce n’est pas un choix de notre part, c’est qu’il y a une dissonance entre: ce que nous voulons être et comment nous sommes appréhendés par le reste de l’entreprise.
 
 
Cette réflexion amène plusieurs remarques


Sommes-nous personnellement dans cette situation :
Vous pensez peut-être ne pas l’être et c’est sans doute vrai. Alors tant mieux. Mais en êtes-vous sûr ? Comment vous en assurez ? Je ne connais qu’une façon de le faire, c’est de poser la question à vos collègues. Cette question peut-être: comment me voyez-vous ? Ou, elle peut être indirecte : dites-moi si ce que je vous explique vous paraît avoir du sens.
 
En effet, vous ne pourrez descendre de votre tour que si vous savez que vous êtes en haut.
 
Donc, une première recommandation, vérifiez qu’elle est votre situation exacte.
 
Maintenant si vous êtes perçu comme dans une tour d’ivoire, alors il faut agir. En effet, vos actions, vos décisions, vos contributions à l’entreprise ne seront efficaces que si vos collègues les comprennent et y adhèrent.
 
 
Alors que faire ?


Soignez votre communication
Si vous êtes perçu comme un technicien incompréhensible, c’est sans doute que votre langage, votre communication ne sont pas compris. Vous utilisez trop de mots et trop de concepts que les financiers maîtrisent bien, mais que les non-financiers ne connaissent pas. Vous devez donc modifier la façon dont vous communiquer pour pouvoir faire passer vos messages.
 
Vous devez vous assurer que vos collègues vous ont bien compris, et pour cela vous devez les amener à reformuler ce que vous dîtes. Nous sommes là typiquement dans des techniques de communication et surtout dans leur mise en pratique.
 
Si vous ne savez pas, ce n’est pas un souci, formez-vous.
 
 
Comprenez les attentes des autres services
Je sais, il n’y a pas que nous qui avons un langage technique. Nos collègues parlent leur jargon. Ils ont également leurs propres contraintes.
 
Vous voulez les convaincre, faites le premier pas, apprenez à déchiffrer leur langage et pour cela n’hésitez pas à leur poser la question : tu veux dire quoi par cela ? Cela a un double intérêt : vous comprendrez mieux, et vous leur ferez réaliser qu’ils ont aussi des efforts à faire en matière de communication.
 
Enfin, intéressez-vous à leur métier, à leurs contraintes. Si vous les comprenez, vous pourrez mieux les intégrer dans vos raisonnements et en tenir compte dans vos argumentaires.
 
Le DAF dans sa TOUR D’IVOIRE, cela existe. C’est dommage, car cela enlève, en tout cas de mon point de vue, tout le charme de notre métier. Mais il est possible d’évoluer. Il faut notamment:
 
 
Vous en rendre compte
Travaillez sur votre communication
Développer votre compréhension des autres services.

Ce n’est pas toujours facile. Je le sais, car c’est le chemin que j’ai suivi.
C’est pour cela que j’ai développé un programme fait par un DAF pour les DAF (https://bit.ly/2ZUhimh).


 
Michel Pivot (7 mai 2019)
DAF Evolution

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire