mardi 12 juin 2018

Le taux de litiges - Cash et qualité

Un des indicateurs clefs du suivi du poste client en vue de l’accélération de la trésorerie est le taux de litiges. Ce taux peut être calculé en prenant le montant de tous les litiges déclarés et en le divisant par le chiffre d’affaires. Il devrait être, bien sûr, le plus faible possible, mais la plupart du temps, les entreprises ne le calculent pas. Alors, pourquoi le faire ?

mardi 5 juin 2018

Les 3 D - des ratios à suivre

Pour pouvoir comprendre comment votre entreprise génère de la trésorerie, il existe trois ratios bien connus qui sont les 3 D : DSO, DIO, DPO. Il s’agit d’abréviations anglaises pour Daily Sales Outstanding, Daily Inventory Outstanding et Daily Purchase Outstanding. Nous avons déjà parlé de ces ratios dans des articles précédents, nous ne reviendrons pas sur leur mode de calcul. Voyons plutôt comment vous pouvez vous en servir :

mardi 29 mai 2018

Surveillez votre taux d'avoirs

Il est des indicateurs très élaborés et vraiment bien pensés pour suivre l’évolution de notre trésorerie, mais parfois, nous ne pensons pas aux choses les plus simples, tellement faciles à suivre et qui sont sous nos yeux. Dans ce cadre-là, vous pouvez classer le taux d’avoirs. Il est très facile à connaître et constitue une bonne indication sur la qualité de votre recouvrement et donc de votre trésorerie issue des clients. Voyons pourquoi?

mardi 22 mai 2018

La balance âgée

Pour pouvoir piloter en vue d’améliorer votre trésorerie, il est nécessaire de disposer d’outils de mesure d’une part et de pilotage d’autre part. La balance âgée rentre plutôt dans la deuxième catégorie encore que le suivi de son évolution est un bon indicateur de pilotage. Nous rappellerons ce qu’est une balance âgée et expliquerons comment elle peut vous être utile :

mardi 15 mai 2018

BFR et clients

Les clients sont votre seule source de trésorerie interne sur laquelle vous avez une véritable maîtrise et bien sûr c’est une des composantes importantes du BFR. Pour améliorer votre BFR et votre trésorerie, il faut que vos clients vous paient plus vite. Nous avons déjà évoqué cet aspect dans divers articles, nous reviendrons ici que sur quelques aspects importants. Voyons-les :

mardi 8 mai 2018

BFR et Production

Lorsque l’on parle du BFR, l’une des composantes est bien sûr le stock. Il indique l’argent immobilisé dans les différents stocks de l’entreprise : marchandises, matières premières, en cours de production ou produits finis. L’objectif de l’entreprise est donc de gérer ses stocks au plus près pour réduire leur montant et accélérer leur rotation. Mais ce qui se cache derrière cela est beaucoup plus complexe. C’est toute la gestion de votre production. Voyons cela :

mardi 1 mai 2018

BFR et Achats

L’une des composantes du BFR est constituée par les fournisseurs. C’est le crédit que vous font les fournisseurs qui fait que votre trésorerie reste dans l’entreprise. Plus les fournisseurs vous font crédit, meilleure est votre trésorerie puisque l’argent reste chez vous au lieu d’aller chez vos fournisseurs. Donc, à première vue, il faut régler vos fournisseurs le plus tard possible. Mais est-ce si simple ? Pas vraiment, voyons pourquoi?
Web Analytics