mardi 21 mai 2019

DAF communiquant et comprenant


Lorsque j’ai démarré ma carrière professionnelle, une des raisons qui m’a poussé à choisir la finance, c’est parce que je voyais le métier comme un métier technique, où certes, il fallait parler avec les autres, mais où je ne serai pas exposé. Ma timidité ne m’encourageait pas à aller vers des métiers qui nécessitent beaucoup de contacts et d’expositions.
 
Si j’avais su !!! En effet, au-delà de la technique professionnelle notre métier c’est d’abord
 
De la communication

mardi 14 mai 2019

DAF et son équipe


Lorsque dans notre parcours de financier nous commençons à avoir des équipes avec nous, c’est souvent à ce moment que notre titre devient RAF, DAF ou CFO. Plus nous allons évoluer dans notre métier, plus nous aurons des équipes à encadrer. Clairement, si vous ne voulez pas gérer des hommes, il faut que vous visiez une autre fonction. Sinon il est important de
 
Bien gérer vos équipes

mardi 7 mai 2019

DAF dans sa tour d'ivoire

Êtes-vous comme moi passionné par votre métier ? Je l’espère. Mais de quel métier parle-t-on réellement ? Celui du DAF technicien ou du DAF vu comme un partenaire à part entière de l’entreprise. Comment nous voyons-nous nous même ? et comment les autres nous perçoivent ? et pourquoi sommes-nous vus comme:

 
Dans notre TOUR D’IVOIRE ?
 
 
Si parfois les DAF sont perçus par les collègues de l’entreprise comme des spécialistes dans une tour d’ivoire et si en même temps nous ne nous percevons pas comme cela, alors nous devons nous poser des questions. En effet, si ce n’est pas un choix de notre part, c’est qu’il y a une dissonance entre: ce que nous voulons être et comment nous sommes appréhendés par le reste de l’entreprise.
 
 
Cette réflexion amène plusieurs remarques


Sommes-nous personnellement dans cette situation :
Vous pensez peut-être ne pas l’être et c’est sans doute vrai. Alors tant mieux. Mais en êtes-vous sûr ? Comment vous en assurez ? Je ne connais qu’une façon de le faire, c’est de poser la question à vos collègues. Cette question peut-être: comment me voyez-vous ? Ou, elle peut être indirecte : dites-moi si ce que je vous explique vous paraît avoir du sens.
 
En effet, vous ne pourrez descendre de votre tour que si vous savez que vous êtes en haut.
 
Donc, une première recommandation, vérifiez qu’elle est votre situation exacte.
 
Maintenant si vous êtes perçu comme dans une tour d’ivoire, alors il faut agir. En effet, vos actions, vos décisions, vos contributions à l’entreprise ne seront efficaces que si vos collègues les comprennent et y adhèrent.
 
 
Alors que faire ?


Soignez votre communication
Si vous êtes perçu comme un technicien incompréhensible, c’est sans doute que votre langage, votre communication ne sont pas compris. Vous utilisez trop de mots et trop de concepts que les financiers maîtrisent bien, mais que les non-financiers ne connaissent pas. Vous devez donc modifier la façon dont vous communiquer pour pouvoir faire passer vos messages.
 
Vous devez vous assurer que vos collègues vous ont bien compris, et pour cela vous devez les amener à reformuler ce que vous dîtes. Nous sommes là typiquement dans des techniques de communication et surtout dans leur mise en pratique.
 
Si vous ne savez pas, ce n’est pas un souci, formez-vous.
 
 
Comprenez les attentes des autres services
Je sais, il n’y a pas que nous qui avons un langage technique. Nos collègues parlent leur jargon. Ils ont également leurs propres contraintes.
 
Vous voulez les convaincre, faites le premier pas, apprenez à déchiffrer leur langage et pour cela n’hésitez pas à leur poser la question : tu veux dire quoi par cela ? Cela a un double intérêt : vous comprendrez mieux, et vous leur ferez réaliser qu’ils ont aussi des efforts à faire en matière de communication.
 
Enfin, intéressez-vous à leur métier, à leurs contraintes. Si vous les comprenez, vous pourrez mieux les intégrer dans vos raisonnements et en tenir compte dans vos argumentaires.
 
Le DAF dans sa TOUR D’IVOIRE, cela existe. C’est dommage, car cela enlève, en tout cas de mon point de vue, tout le charme de notre métier. Mais il est possible d’évoluer. Il faut notamment:
 
 
Vous en rendre compte
Travaillez sur votre communication
Développer votre compréhension des autres services.

Ce n’est pas toujours facile. Je le sais, car c’est le chemin que j’ai suivi.
C’est pour cela que j’ai développé un programme fait par un DAF pour les DAF (https://bit.ly/2ZUhimh).


 
Michel Pivot (7 mai 2019)
DAF Evolution

mardi 23 avril 2019

Travaillez votre cycle client


Pourquoi aller demander à un tiers, ce que vous avez déjà ? Iriez-vous demander la tondeuse du voisin alors que vous en avez une dans votre garage ? Non, bien sûr. Alors, pourquoi aller vous demander au banquier de vous financer ce que vous avez déjà ? Vous allez me répondre, mais j’ai besoin de trésorerie. Vous avez raison, mais avez-vous besoin de toute cette trésorerie, ou pourriez-vous en demander et utiliser moins ? En d’autres termes, avez-vous :

 
Optimisé votre cycle client

mardi 16 avril 2019

Tous concernés par l'amélioration du BFR


Notre besoin en fonds de roulement (le BFR) doit absolument être financé pour que nous puissions payer nos salariés, nos fournisseurs, l’état, etc. Sans ce financement, l’entreprise, vous le savez, ne va pas survivre longtemps. En tant que DAF, j’ai été bien entendu concerné par cette situation. Mon rôle a été bien sûr de trouver le financement, mais avec l’expérience, je pense que notre vrai rôle est :
 
Éducatif

mardi 9 avril 2019

Financement du BFR - Ne pas oublier le crowdlending


Lorsqu’une entreprise cherche à se financer, elle pense d’abord aux financements traditionnels (la banque) et éventuellement aux actionnaires. Mais, ces modes de financement ne sont pas toujours adaptés, à la fois en raison des analyses de risques faites par le banquier et pour des raisons de souplesses et de rapidité. Parmi les nouvelles formes qui sont apparues dans les dernières années, il y a le crowdlending.

 
Qu’est-ce que le crowdlending ?

mardi 2 avril 2019

La vision du DAF: Financer son BFR


Les entreprises ne meurent pas parce qu’elles font des pertes. Elles disparaissent, car elles n’ont pas de trésorerie pour payer les fournisseurs, les salariés … C’est, bien sûr, un lieu commun. Donc dans notre rôle de Directeur Administratif et Financier, cela doit être une préoccupation principale. Comment faire pour avoir en permanence de l’argent disponible afin de régler chaque jour ce que l’entreprise doit payer ? Nous parlons donc ici de la question :

 
Comment financer son BFR ?

mardi 26 mars 2019

Affacturage - les points d'attention du client


Vous devez vous financer à court terme pour pouvoir payer vos salariés et vos fournisseurs. C’est le lot de la majorité des entreprises. La banque vous propose bien sûr un contrat d’affacturage. Vous savez que l’affacturage coûte cher, mais finalement vous n’avez pas trop le choix. Il faut donc chercher à optimiser le coût. Alors quels sont
 
Vos points d’attention ?

mardi 19 mars 2019

Affacturage - le point de vue du banquier



Vous trouvez l’affacturage cher, et vous avez raison puisqu’il coûte en moyenne entre 7 et 15% de l’argent prêté. Il est donc essentiel de faire tout ce que vous pouvez pour en réduire son coût. Ce dernier est influencé par bien des facteurs différents comme la forme du contrat, la façon dont vous allez le gérer ...

Mais, il y a un élément déterminant: c’est la façon dont le banquier analyse votre risque. Plus le risque est élevé, plus la marge qu’il prend est grande, jusqu’au moment, bien sûr où il refuse de vous prêter de l’argent.
 
Alors c’est quoi le point de vue du banquier ?

mardi 12 mars 2019

Affacturage quelle banque choisir?


Vous avez besoin de trésorerie court terme. Votre banquier ne vous propose qu’une ligne d’affacturage. Mais l’affacturage, vous le savez, c’est cher : entre 7et 15% de l’argent prêté.

Soyons clair, si vous n’avez pas une belle, voire, très belle situation financière, les banques ne vous proposeront en priorité que de l’affacturage. Obtenir une belle autorisation de découvert sera très difficile.
 
 
Alors que faire ?

mardi 5 mars 2019

Avons nous le choix de l'affacturage

 
 
Avant la crise de 2008, l’affacturage existait déjà, mais ce n’était pas un produit que proposaient les banques aussi fréquemment. Depuis 2008 et surtout ces dernières années, l’affacturage est le produit phare des banques. Celui qu’elles vous proposeront systématiquement quand vous leur demanderez un financement court terme.
 
Pourquoi pas, après tout, rappelons que l’affacturage est un financement basé sur la facture de votre client. Vous apportez la facture à la banque, elle vous finance tout de suite à hauteur de 80 / 90% (en moyenne) et se fait rembourser par le client à l’échéance de la facture.
 
Mais l’affacturage est un produit cher. Il coûte en général entre 7 et 15% de l’argent prêté. Il est donc normal de se poser la question :
 
Avons-nous le choix ?

mardi 19 février 2019

Vente export: assurance crédit ou crédoc



Quel plaisir de vendre, mais vendre n’est cependant pas toujours une partie de plaisir. Notamment la vente à l’export, et je ne vous parle même pas de la vente en grand export. Lorsque la vente est faite, c’est le début des difficultés. En effet, n’oubliez pas que votre vente ne sera vraiment réalisée que lorsque vous aurez encaissé l’argent du client. Jusque là, vous n’aurez eu que des coûts : de production, de personnel, de transport …
 
Plus votre client est dans un pays lointain, aux habitudes éloignées des nôtres, plus les risques sont importants. Il est donc important de les contrôler au maximum. Il existe deux mécanismes qui peuvent vous y aider. Mais lequel choisir ?
 
 
Assurance crédit ou crédoc ?

mardi 12 février 2019

Assurance ou pas assurance


En dehors des assurances obligatoires ou quasi obligatoires, que nous devons prendre comme l’assurance de responsabilité civile professionnelle, ou pour notre voiture, nous avons un espace de liberté dans les autres domaines.
 
Le risque d’impayé des clients est un domaine où l’entreprise dispose de cet espace. Dans nos responsabilités financières, nous sommes soit le décideur, soit le moteur derrière la décision qui peut être prise conjointement avec le DG et/ou le directeur commercial. Alors la question que nous devons nous poser est :
 
 
Assurance ou pas assurance ?

mardi 5 février 2019

Qui décide ce que le client peut faire?



En tant que DAF, je me suis parfois trouvé confronté à la situation suivante : mon commercial, fort sympathique d’ailleurs, est venu me voir pour me dire :
 
« Tu sais, je viens de signer une affaire de 20 000€ avec le client Alpha du Centaure, mais notre logiciel de vente, ne veut pas enregistrer la commande. Ce n’est pas normal que tu empêches cette vente sous prétexte que tu estimes qu’il nous doit trop d’argent. Il nous a toujours payés ».
 
Peut-être que vous-même avez été confronté à cette situation en tant que commercial, ou comme DAF ou Credit Manager. D’où ma question :
 
Qui décide ce que le client peut faire ?

mardi 29 janvier 2019

Le client a-t-il tous les droits?

 



Qu’est-ce que serait une entreprise si elle ne faisait aucune vente ? Elle n’existerait bien sûr pas. Vendre est donc essentiel, et c’est une évidence. Pour vendre, autre évidence, il faut que vous ayez des clients. Ils sont donc indispensables à votre activité. Vous devez donc les choyer et en prendre un grand soin. Pour autant, cela leur

Donne-t-il tous les droits ?

mardi 15 janvier 2019

Nouvel ERP - Attention au démarrage


Cela fait maintenant plus d’un an voire deux que vous travaillez sur votre nouvel ERP. Vous avez formé les équipes. Vous avez communiqué dans l’entreprise sur les avantages et l’importance pour l’entreprise de ce nouvel outil. Il est temps de mettre l’outil en production, c'est-à-dire de commencer à l’utiliser. C’est une phase cruciale. Il faut donc

Faire attention au démarrage

mardi 8 janvier 2019

Nouvel ERP - Formez les équipes


La mise en place d’un nouvel ERP est donc un instant délicat dans la vie d’une entreprise avec un enjeu très élevé. Vous devez donc mettre toutes les chances de votre côté pour que cet investissement soit pour vous source de gains de productivité et donc de profits potentiels. Cela part bien sûr du travail amont de la définition du besoin jusqu’à la mise en opération et l’utilisation du logiciel. Mais derrière tout cela, il y a les personnes qui vont l’utiliser. Finalement, ce sont eux qui sont la clef. Il est donc essentiel de
 
Former les équipes