mardi 9 décembre 2014

Un outil pour planifier le projet: le PERT

Plus votre projet est compliqué, plus il est nécessaire de le planifier. Cette problématique n’est pas récente. Elle a amené à créer des outils pour faciliter cette planification. Parmi les plus connus et les plus utilisés, il y a le PERT (Program Evaluation and Review Technique). Il a été créé aux Etats-Unis dans le cadre du développement des missiles Polaris. Voyons de quoi il ressort :


L’objectif du PERT est de permettre la visualisation de la chronologie de l’ensemble des tâches qui sont à effectuer pour mettre en place le projet. Il y a plusieurs aspects à sa mise en place :

Définir chacune des tâches élémentaires : Il est nécessaire de découper le projet en tâches individuelles. Cela nécessite de réfléchir en amont sur tous les travaux élémentaires qu’il sera nécessaire de faire pour atteindre l’objectif. Il faut en même temps définir pour chacune de ces tâches sa durée, et savoir ce qui devra être fait avant et après. On va ainsi construire le réseau des travaux en commençant par la ou les tâches initiales qui n’auront pas d’antécédent pour arriver à la tâche finale. Pour chacune d’entre elles, il faut estimer le temps minimum et maximum pour la réaliser. On voit qu’il ne s’agit pas d’un travail simple. Il doit être conduit par une équipe compétente. Toutefois, ce découpage permet de savoir exactement ce qu’il y a à faire.

La matérialisation par le graphe : Toutes ces tâches vont ensuite être matérialisées par un graphique. Chacune d’entre elles sera représentée par un trait reliant 2 cercles numérotés. Le trait représente la tâche, les cercles les étapes. La tâche permet donc de faire le lien entre 2 étapes. La durée de chaque étape est indiquée. Les tâches vont donc s’aligner les unes derrière les autres avec les temps qui vont s’additionner. Cela va permettre d’avoir un graphique qui représentera toutes les tâches dans leur succession logique et les temps associés.

Le chemin critique : Sur la base de ces informations, il va être possible de calculer le chemin critique. Il s’agit de la succession d’étapes dont le moindre retard aurait un impact sur les étapes suivantes et entraînerait un retard sur la finalisation du projet. Les étapes qui ne sont pas sur ce chemin critique peuvent supporter d’avoir un retard, au moins jusqu’à un certain point. Cela peut d’ailleurs être analysé par le graphique.

Le réseau PERT est donc un outil efficace de planification et de suivi d’un projet. Il présente deux avantages. Le premier lié à toute planification, il oblige à penser en amont et donc à prévoir et anticiper. Le second est de pouvoir calculer le délai minimum pour la mise en route du projet et d’évaluer les conséquences de tous problèmes sur la tenue des délais. Si votre projet est important, le PERT sera un outil indispensable. Faites-vous alors accompagner par un spécialiste.

Pour aller plus loin :
Perrt Gant Metaluver
Wikipedia

  

 

Michel Pivot (9 décembre 2014)
DAF Evolution

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics