mardi 16 février 2016

Le business plan - Quelques clefs pour sa réussite

Monter un business plan c’est un travail important. L’enjeu est souvent crucial pour l’entreprise, surtout, s’il s’agit de trouver des financements auprès d’investisseurs ou de banquiers. Il en est de même si c’est un travail fait uniquement pour définir en interne sa stratégie à 3 ans. Il est des bonnes pratiques qui sont favorables à la réalisation d’un travail de qualité. De mon point de vue, il s’agit notamment de:

L’implication la plus large possible au sein de l’entreprise. Vous ne pourrez, bien entendu, pas demander à tout votre personnel de participer à l’élaboration du document, à la fois pour des raisons pratiques et des raisons de confidentialité. Toutefois, un business plan ce n’est pas qu’un document papier, c’est une feuille de route pour l’avenir. Il faut donc à la fois faire un travail qui soit le plus pertinent possible, puis faire en sorte qu’il soit appliqué 

Le business plan est un document transversal, il part du marché, du produit, des outils de production…. Et tout cela aboutit à un compte de résultat, une prévision de trésorerie et un bilan. Il faut donc qu’au sein de l’entreprise les différentes parties communiquent entre elles. A quoi cela sert-il d’avoir de belles prévisions de ventes si on ne sait pas produire ou expédier … Si vos équipes ne sont pas impliquées et ne communiquent pas entre elles, alors votre document restera un joli bout de papier. Par contre, si vos équipes ont été et se sont sentis impliquées alors votre document aura du sens, car il en aura pour votre entreprise. Votre personnel se sera approprié le plan et sera en mesure de le faire vivre. 

La cohérence du document est essentielle. Le business plan est fait d’un grand nombre de parties différentes. Vous allez parler du marché, de l’équipe, de la production … Vous ferez un bilan, un compte de résultat. Tous ces aspects sont bien entendu importants, mais ils doivent surtout être cohérents les uns par rapport aux autres. Il faut que chacune des parties vienne épauler les autres. Cette cohérence doit être évidente à la lecture du document. En effet, si à l’écriture du document vous êtes à même de faire comprendre au lecteur votre stratégie, sa pertinence et comment vous allez la mettre en place, cela signifie que votre réflexion est organisée et aboutie. Vous avez toutes les chances d’avoir une véritable feuille de route pour les années à venir. 

Le business plan n’est pas écrit dans le marbre. Vous l’avez établi de la meilleure des façons possibles en fonction de la réalité du moment telle que vous la perceviez. Mais nous vivons dans un monde en mutation permanente, il est donc important de ne pas s’accrocher à un business plan. Vous devez considérer ce travail comme quelque chose à répéter. Le business plan n’est pas fait pour trois ans et dans trois ans nous en ferons un autre. Le business plan devrait être en principe refait tous les ans. Cette répétition permet à l’entreprise d’acquérir les mécanismes et les réflexes nécessaires à une bonne élaboration. Cela permet surtout d’avoir toujours une réflexion prospective. 

Le succès de votre business plan résulte d’un véritable travail d’équipe. Vous pouvez d’ailleurs vous en servir comme un ciment pour l’équipe. Le document doit être cohérent, car chacun des éléments est comme une brique qui vient s’insérer dans un ensemble qui forme le projet de votre entreprise. Plus vous ferez des business plans, plus cela sera facile et en outre, plus ils constitueront un véritable outil de pilotage de votre entreprise.

 

 

Michel Pivot (16 février 2016)
DAF Evolution
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics