mardi 22 août 2017

Formation du prix de revient

La maîtrise de vos prix de revient est essentielle, d’abord, bien sûr parce qu’elle vous permet de connaître votre marge et définir votre politique de prix. Elle vous permet aussi de savoir si vous devez poursuivre l’exploitation d’un produit ou le revoir, voire l’arrêter. Il est donc fondamental de bien connaître ses prix de revient pour prendre les bonnes décisions. La formation du prix est donc essentielle, mais cela signifie quoi ?

La formation du prix c’est tous les éléments que vous devez inclure dans votre calcul de prix de revient. Si vous prenez, un restaurateur, il va définir tous les ingrédients qu’il va mettre dans son plat (les carottes, les oignons, les épices, la viande …) Pour chaque ingrédient, il définira la quantité exacte et le prix d’achat. Ce sont tous les coûts directs liés à la fabrication du produit. Mais, il y a également les coûts indirects comme l’énergie (le gaz nécessaire à faire cuire le plat), le temps passé par le cuisinier pour préparer les aliments (épluchages) et à faire le plat. L’énergie et le temps passé du cuisinier sont des coûts indirects, car ils ne sont pas affectés à la seule recette dont on calcule le prix de revient. 

Vous voyez qu’il est nécessaire de bien comprendre chacune des étapes de la formation d’un produit pour ensuite affecter les prix à chacune de ses étapes. Si pour certains éléments cela va être facile, car ils sont directement affectables et ils sont connus, pour d’autres cela est beaucoup plus compliqué parce qu’il faut répartir le coût entre plusieurs produits. 

Cette règle de répartition est néanmoins fondamentale, car si vous vous trompez, vous allez surcharger le prix d’un produit et abaisser artificiellement le prix d’un autre. Comme par hasard, vous aurez du mal à vendre votre premier produit, car trop cher et vous vendrez très bien le second, mais avec des marges faibles ou négatives. 

Le choix des critères est donc essentiel. N’oubliez pas non plus que derrière ces choix, vous avez de l’humain. Ceux qui vont les définir ou essayer d’agir dessus peuvent avoir des intérêts divergents. Imaginez un responsable d’un produit dont une partie de son salaire est indexé sur la marge qu’il dégage sur ce produit. Son intérêt c’est de faire en sorte que le prix de revient de son produit soit le plus faible possible. Il défendra donc une répartition qui lui sera la plus favorable. L’humain est donc important lorsqu’on parle de prix de revient, et dire cela ce n’est pas remettre en cause la personne, car c’est tellement naturel de faire cela. 

Il est donc important de faire en sorte que les critères mis en place soient les plus objectifs possible et s’il y a des intérêts divergents, il faut pouvoir bien prendre en compte les arguments de chacun, car même si chacun essaie de défendre ses intérêts, les arguments utilisés ne sont en général pas dénués de sens. Cette confrontation peut au contraire permettre de mieux comprendre la réalité du coût et arriver à la meilleure répartition possible à l’instant T. 

Bien comprendre comment ses prix de revient sont faits est donc essentiel pour arriver à les calculer au plus juste. Il est important de s’attacher au processus de fabrication et de prendre en compte le facteur humain dans les analyses des uns et des autres.

 

 

Michel Pivot (22 août 2017)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics