mardi 22 juillet 2014

Dirigeants : quelques clefs de gestion à surveiller

Vote rôle de dirigeant d’entreprise ne s’arrête pas à la vente, la production et la direction des équipes. Vous devez également être un moteur dans tout ce qui concerne la gestion de votre entreprise. Il ne s’agit pas pour vous de faire au quotidien, mais de faire faire et de donner l’impulsion. Vous devez mettre la préoccupation de la gestion et du cash au cœur de l’entreprise. Pour cela, nous vous recommandons de surveiller quelques points clefs. Voyons lesquels :


Tous les jours, en arrivant au bureau, vous devez aller sur Internet vérifier vos soldes bancaires. Ce geste peut paraître anodin, mais en fait il est fondamental. Il va vous permettre de voir comment votre trésorerie évolue au quotidien. Cela va créer chez vous une sensibilité au cash qui est essentielle pour votre entreprise. Il vous permettra d’identifier des mouvements qui vous paraissent surprenants et de comprendre à quoi ils correspondent. 

Chaque jour, vérifiez avec votre comptable les retards clients. Rappelez-vous que vendre au client c’est bien, facturer vite c’est mieux, mais encaisser dans les délais c’est fondamental. Vous devez donc vérifier que les clients règlent bien et quand il y a un problème, donner l’impulsion pour qu’il soit réglé au plus vite. Vous ne pourrez faire cela que si vous contrôlez au quotidien l’état du poste client. 

Chaque mois, vous devez analyser les rapprochements de banque. En fait, votre comptable devrait faire ce rapprochement au quotidien, mais il suffit qu’il le formalise une fois par mois. Le rapprochement bancaire permet d’identifier les écarts entre le solde du compte de banque tel qu’il apparaît sur le relevé de banque et celui qui est dans la comptabilité. Il doit en principe comporter que peu d’écritures en rapprochement et quasi exclusivement des écritures récentes. En tout cas, on doit pouvoir expliquer pourquoi ces écritures sont en rapprochement. Votre contrôle permet de vous assurer que la comptabilité a bien enregistré tous les mouvements de trésorerie. C’est un des éléments clefs de sa qualité. Cela vous garantira que les factures non réglées clients et fournisseurs le sont réellement. 

Vous devez vous assurer que la comptabilité de votre entreprise est bien à jour et qu’elle est disponible. C’est d’abord une préoccupation d’organisation. Soit vous avez un expert-comptable, auquel cas, il doit avoir un système ouvert vous permettant de consulter les comptes. L’idéal c’est qu’un membre de votre équipe puisse passer des écritures provisoires pour les paiements et les encaissements. Elles seront validées par l’expert-comptable, mais elles vous permettent d’avoir des comptes clients et fournisseurs à jour. Soit vous internalisez votre comptabilité. Nous vous recommandons de le faire dès que votre société le pourra. Dans ce cas, votre rôle est de vous assurer que le comptable tient correctement la comptabilité. Au besoin appuyez-vous sur votre expert-comptable ou un DAF en temps partagé. Dans tous les cas, formez-vous à leur contact pour comprendre ce qui est essentiel. Vous verrez ce n’est pas compliqué. 

Chaque semaine, assurez vous que vous avez des prévisions de trésorerie sur à minima le mois qui vient (3 mois sont l’idéal). Ces prévisions vous permettent d’anticiper les problèmes de cash. Plus vous avez conscience tôt d’un éventuel problème, plus vous pouvez agir tôt. Vous devez demander à votre comptable ou votre expert-comptable de vous fournir ces prévisions. 

Vous voyez, votre rôle n’est pas anodin. Mais il ne s’agit pas forcément pour vous de faire, mais de vous assurer que cela soit fait et de comprendre à quoi cela correspond. L’objectif est de vérifier que l’entreprise dispose des outils de base pour garantir une bonne gestion.
 

 

Michel Pivot (22 juillet 2014)

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics