mardi 5 août 2014

Le budget : une partie d’un tout

Ce sont les vacances pour beaucoup d’entre nous. Un moment pour prendre du recul, et replacer les choses en perspectives. A la rentrée reviendra le temps des budgets. Nous en reparlerons. Le budget est très important pour l’entreprise, mais trop souvent il est vu comme une fin en soi. Il est en fait un des éléments de la chaîne du pilotage de l’entreprise. Voyons comment tout cela s’articule:


Le budget permet de prévoir et d’anticiper l’activité de l’année prochaine. Il est donc fait tous les ans pour une année. On se basera bien entendu sur ce qui s’est passé pendant l’année en cours, et sur leur traduction dans les comptes. Il s’agit de s’appuyer sur le présent pour envisager l’avenir. 

Mais le pilotage d’une entreprise nécessite de la vision. Cette vision n’est pas à 1 an. Tous ceux qui ont monté leur propre activité savent combien il est long pour arriver à la rendre pérenne. Il faut au moins trois ans. Trois ans peuvent paraître longs, mais dans la réalité cela est très court. Les orientations stratégiques que vous décidez maintenant, porteront souvent leurs fruits que dans 2, 3 ans ou même plus. L’outil de pilotage à moyen terme est le plan à 3 ans qui aujourd’hui est plus souvent traduit par le business plan. Rappelons que s’il est souvent associé avec la recherche d’investisseurs ou de financement, il s’agit, surtout, d’un outil pour l’entreprise. 

Vous avez votre business plan et donc vous connaissez vos grandes orientations que vous allez intégrer dans votre budget. Parfait. Mais il s’agit maintenant de piloter votre entreprise au quotidien. Le budget n’est vraiment utile que s’il l’on s’en sert comme outil de mesure. Est-on sur la bonne voie, s’en écarte-t-on? Quelles actions doit-on mener pour amplifier la bonne tendance ou résoudre les problèmes ? Il est donc nécessaire de piloter l’entreprise au quotidien. Pour cela, deux outils sont indispensables :
 
  * Le tableau de bord : rappelons que c’est un document d’une page (deux maximum) avec quelques indicateurs clefs qui permettent de savoir si l’entreprise est sur la bonne route. Il doit être produit TRES rapidement. Il fera référence à ce qui a été prévu dans le budget. Il est donc important de prévoir dans le budget les éléments de comparaison.

   * Les résultats mensuels : l’idéal est de faire un arrêté mensuel. Cela n’est pas toujours possible dans les entreprises, faute de moyens ou de temps. Mais ce point mensuel, permet de confirmer la tendance révéler par le tableau de bord et de prendre les décisions. Si vous ne pouvez pas faire un arrêté mensuel, faites-le au trimestre et à minima au semestre. N’oubliez pas de revoir à ce moment-là votre budget. Vous referez alors une reprévision pour l’année en cours. 

Vous voyez, le budget est un élément de la chaîne qui permet de piloter l’entreprise. C’est un élément important, mais il est particulièrement utile s’il est intégré dans cette chaîne. Dans une petite PME ou une TPE, cela paraît, bien entendu, fort lourd. Mais il faut adapter le travail à la taille de votre entreprise. Cela sera forcément léger pour une toute petite entreprise, et au fur et à mesure qu’elle grossira vous passerez plus de temps sur cette chaîne de pilotage. N’oubliez pas qu’on arrive à destination que si on sait où on va, qu’on a déterminé l’itinéraire et qu’on vérifie en permanence que l’on est sur la bonne route.
 

 

Michel Pivot (5 août 2014)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics