mardi 19 août 2014

Le budget : les bases du succès

Bien sûr qu’il faut faire un budget tous les ans. Mais il ne s’agit pas d’en faire un parce que cela doit être fait. Il faut se donner toutes les chances pour qu’il soit une réussite. Cela signifie qu’il est un point de mire pour toute l’année suivante. Il est donc important de mettre toutes les chances de son côté. Voyons le plus crucial :
 

Cela paraît une évidence, et pourtant… Il faut que le dirigeant de l’entreprise soit convaincu de son importance et comprenne comment il doit être fait et à quoi il va servir. Ce premier pas est important, car il est celui qui va conditionner tous les autres. Il va notamment permettre au dirigeant d’impliquer toutes ses équipes. Le dirigeant doit être motivé, mais le budget n’est pas un exercice solitaire. C’est un travail de groupe. Les équipes doivent comprendre que le budget n’est pas du travail en plus, mais le moment pour se mettre d’accord sur ce qui sera fait l’année suivante. Il est le phare qui va éclairer la route de l’année suivante. Il est donc important que tout le monde voit le même phare. 

Il n’y aura pas de bon budget sans une comptabilité bien tenue. La comptabilité doit être à jour. C’est elle qui permet de tirer la photographie de la situation de l’entreprise. Cette photo c’est le point de départ du budget. Pour se projeter dans l’avenir, il faut d’abord connaître son point de départ. Il faut donc arrêter les comptes (par exemple à fin août ou à fin septembre). Le budget sera construit en s’appuyant sur cette base. 

Il faut ensuite faire une projection de l’atterrissage de l’année en cours. A fin août et a fortiori encore plus à fin septembre, vous et vos équipes avez une idée précise  de la fin de l’année. Vous connaissez votre carnet de commandes, vous savez quelles sont les dépenses qu’il vous faudra faire. Vous avez la base du budget de l’exercice en cours et vous avez pu le tester depuis le début de l’année. Vous avez donc de bons éléments pour faire une prévision pour la fin de l’exercice. Votre base du budget sera donc l’exercice en cours composé de montants réels vérifiés comptablement et de montants estimés basés sur ce que vous connaissez pour les prochains mois. 

Le budget de l’année prochaine ce n’est pas la simple reconduction de ce qui s’est passé cette année. Appuyez-vous sur votre travail sur votre business plan pour décider où vous voulez aller. Si vous n’avez pas fait de business plan, c’est le moment de vous poser et de réfléchir ENSEMBLE aux hypothèses et à vos objectifs pour l’année prochaine. Ce moment est clef, car il positionne le phare sur la route que vous devez suivre. 

Enfin, le budget est une affaire d’équilibre. Ce ne sont pas les ventes, la production ou la finance qui ont raison toutes seules. La meilleure route pour atteindre le phare est celle qui permettra de faire fonctionner ENSEMBLE les différents services. Il existe, néanmoins, un impératif absolu : VOTRE TRESORERIE DOIT TOUJOURS ÊTRE POSITIVE.
 

Le succès de votre budget est donc d’abord une affaire de motivation du dirigeant et de ses équipes. Cela passe par un socle solide qui dépend de la qualité de votre comptabilité. Cela nécessite de savoir ENSEMBLE où le bateau doit être conduit. Ces principes sont simples, mais malheureusement trop souvent oubliés ou laissés de côté.

 

 

Michel Pivot (19 août 2014)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics