mardi 27 octobre 2015

Budget: l'enchaînement des tâches

La plupart des TPE, et beaucoup des petites PME ne sont pas habituées à faire des budgets. Même si elles en comprennent l’utilité, elles peuvent avoir du mal à définir par où commencer. Du coup, le budget est repoussé, et il n’est finalement pas fait. Or, vous le savez, si vous lisez ce blog, cela est essentiel. Alors, voyons l’enchaînement des tâches qui vous permettront de réaliser ce budget:


Le budget c’est un travail d’équipe, sauf, si vous êtes seuls dans votre entreprise. La première chose est de faire une réunion de l’équipe pour expliquer ce qui va être fait et pourquoi. A cette occasion, vous partagerez, et validerez les hypothèses de base que vous allez prendre. Il s’agit de l’inflation, de la croissance que vous envisagez, des objectifs que vous souhaitez atteindre. Profitez pour communiquer, ce qui signifie, bien sûr, de passer des messages, mais également d’écouter ce que vos collaborateurs ont à vous dire. Cette réunion sert également à fixer le planning. Si vous êtes petit, ne montez pas une usine à gaz. Si vous êtes grand, ne le faites pas non plus. 

Le premier budget à faire est toujours celui des ventes. Il faut partir des clients, et des produits. Cela est le moment de réfléchir aux nouveaux produits à développer et peut-être à commercialiser dans l’année. Les commerciaux sont en premières lignes. N’oubliez pas que votre budget doit être construit. Si vous souhaitez augmenter les ventes, il est indispensable que vous définissiez comment vous allez y arriver, et donc les moyens afférents. 

Les budgets suivants sont ceux de la production. Il s’agit de tout ce qui est nécessaire pour produire les biens ou services que vous voulez vendre. En effet, vous ne pourrez vendre que si vous êtes capable de produire. Les deux budgets doivent donc être en phase et être cohérents. C’est le moment de l’écoute et de la recherche du meilleur compromis. Cela n’est pas toujours facile quand chacun est persuadé d’avoir raison, et a du mal à se mettre à la place de l’autre. Toutefois, ce travail fait en amont est indispensable, car il est le seul qui permettra de faire en sorte que production et commercialisation soient en phase. C’est un gage de qualité et de satisfaction du client. 

Lorsque ces budgets sont faits, il faut penser au budget du personnel, et aux investissements. Ce sont en effet les budgets qui vous permettent d’avoir les moyens de produire, commercialiser et vendre vos produits. Il est également ici important de rechercher la cohérence entre tous les budgets. 

Quand enfin vous arrivez au bout de ce cycle, il faut voir si financièrement cela produit les résultats que vous escomptez. Il est important d’avoir un compte de résultat, un bilan et surtout, n’oubliez pas les prévisions de trésorerie. Sans cash, vous ne survivrez pas longtemps. 

Le travail du budget doit donc être fait par étapes. C’est un travail collaboratif qui a pour objectif de trouver le meilleur consensus. Il doit toujours finir par des évaluations chiffrées qui comprennent des prévisions de trésorerie. Il est souvent nécessaire de faire plusieurs aller et retour pour arriver à ce qui vous paraît être le meilleur résultat. Alors, n’hésitez pas, foncez, et si vous avez peur de ne pas savoir faire utilisez les compétences d’un DAF en temps partagé qui pourra vous accompagner.
 

 

Michel Pivot (27 octobre 2015)
DAF Evolution

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics