mardi 19 mai 2015

Comment trouver une cible à acquérir?

Vous avez décidé que vous souhaitez faire de la croissance externe. Vous envisagez donc d’acquérir une société qui va compléter votre offre, soit parce qu’elle vous permettra d’attaquer un nouveau segment du marché, ou bien car cela vous permettra de vous intégrer en amont ou en aval. En tout cas, cela correspond à votre stratégie de développement. Il faut maintenant trouver la cible. Comment faire ?...

Il existe bien des méthodes pour trouver des entreprises. Il faut savoir que la moyenne d’âge des dirigeants d’entreprise est relativement élevée. Dans les 10 ans, il y aura donc beaucoup de sociétés à vendre. Ce n’est donc pas le nombre d’entreprises qui pose problème. Nous ne ferons pas dans cet article, le catalogue des possibles, mais nous mettrons en évidence certaines pistes possibles.

Tout d’abord, commençons par le réseau. Le réseau, c’est un peu la tarte à la crème, parce qu’il peut vous servir dans tout ce que vous faites (trouver des clients, des salariés, des fournisseurs ….). Il peut donc vous aider à trouver une entreprise. L’avantage c’est que vous avez le contact direct avec le vendeur. La confiance, qui est indispensable la plupart du temps, est beaucoup plus facile à établir. Vous n’avez pas ou peu de concurrence, car la société n’est pas officiellement à vendre. Mais bien entendu, à moins que vous soyez un formidable réseauteur, le réseau à ses limites.

Ensuite, il y a plein d’organismes qui permettent de faire le lien entre les cédants et les repreneurs. Il y a les Chambres de Commerce, qui sont souvent bien implantées sur le territoire et connaissent officiellement ou officieusement les sociétés à vendre. Vous avez des organismes ou associations spécialisées comme le CRA (Cédants et Repreneurs d’Affaires). L’objet du CRA est de favoriser la cession et la transmission d'entreprise de PME/PMI d'une valorisation comprise entre 300.000 € et 5.000.000 €.

Il ne faut pas oublier tous les métiers qui sont en contact avec les dirigeants d’entreprise et qui tissent des relations de confiance comme les experts-comptables, les avocats d’affaires. Dans un registre un peu différent, les banques sont également fort bien informées et peuvent dans certains cas être une source d’informations.

Un autre endroit où on peut trouver des entreprises à reprendre, c’est au tribunal de commerce. Bien sûr, ces entreprises sont en général dans un mauvais état, au moins sur le plan de la trésorerie, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’entreprises à reprendre. Il faut simplement savoir que même si vous ne la payez pas cher, elle vous coûtera beaucoup plus, car vous devrez investir pour la faire redémarrer.

Vous voyez que les possibilités pour trouver des entreprises à reprendre sont nombreuses. Il est donc important que vous vous mettiez en ordre de marche. Cela signifie que vous sachiez ce que vous voulez exactement et pourquoi ? Il faut également savoir gérer le temps, à savoir, à la fois ne pas se précipiter sur la première entreprise qui passe, mais également être prêt à bondir quand l’opportunité (la bonne se présente).

 

Michel Pivot (19 mai 2015)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics