mardi 17 mai 2016

Le rapprochement de banque

Comme nous le disons souvent dans ce blog, la trésorerie est vitale pour l’entreprise. Sans liquidité, votre entreprise ne tiendra pas longtemps. Il est donc absolument nécessaire de savoir exactement où l’entreprise se situe en matière de cash. C’est pour cela que nous recommandons aux chefs d’entreprise de regarder leurs comptes bancaires professionnels au quotidien. Il existe également au sein de l’entreprise un outil de base indispensable : le rapprochement bancaire. Voyons de quoi il s’agit : …

L’objectif du rapprochement de banque c’est de s’assurer que les opérations bancaires comptabilisées sont conformes à l’information fournie par la banque (le relevé de banque). Il est en effet essentiel de s’assurer de cela, car cela permet d’une part de connaître sa position exacte de trésorerie, et de ce fait de vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs dans la comptabilité. C’est aussi un moyen de se protéger contre le risque de fraude, puisqu’on vérifie le compte bancaire avec un document externe à l’entreprise. 

Le document est assez simple en lui-même. Il comprend deux parties. D’un côté (disons le gauche dans notre exemple) le solde de la banque dans la comptabilité, et de l’autre (le droit) le solde de notre compte bancaire tel qu’il apparaît sur le relevé de la banque. Les deux soldes peuvent être identiques et dans ce cas-là, votre travail est terminé. Le plus souvent, ils sont différents. Il faut alors pointer les écritures comptables avec les informations du relevé. Dans la colonne de gauche, seront notées toutes les opérations du relevé, mais pas en comptabilité. Il peut s’agir par exemple d’un prélèvement intervenu en fin de mois et non comptabilisé. Dans la colonne de droite seront reprises toutes les opérations comptabilisées, mais qui ne figurent pas à la banque. Cela pourra être le cas, par exemple, d’un chèque envoyé à un fournisseur que celui-ci n’a pas encore remis à la banque. 

Lorsque tout ce travail d’identification est terminé, il faut additionner chacune des colonnes séparément. Si le travail a été fait correctement, les deux totaux doivent être identiques. Le rapprochement est terminé. Ces totaux vous permettent de connaître exactement votre position bancaire en tenant compte de toutes les opérations. Vous savez ainsi l’argent dont vous disposez réellement. 

Pour des questions de contrôle interne, il est nécessaire que le rapprochement de banque soit vérifié par un tiers, qui s’assurera qu’il a été fait correctement. Ce travail est fait formellement chaque fin de mois. Nous conseillons, en réalité, de faire ce rapprochement au quotidien, car, il est beaucoup plus facile d’identifier les écritures en écart, même si la formalisation ne sera faite qu’en fin de mois. 

Le rapprochement bancaire est un outil de base pour sécuriser son cash, car il permet de s’assurer que l’entreprise a bien pris en compte toutes les opérations bancaires, et connaît ainsi ses vraies disponibilités de cash. Le dirigeant de l’entreprise doit s’assurer que ce travail est fait rapidement en début de mois et qu’il a bien été validé par un tiers. Le rapprochement bancaire est la première brique du suivi de votre trésorerie. A NE SURTOUT PAS NEGLIGER.

 

 

Michel Pivot (17 mai 2016)
DAF Evolution
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics