mardi 31 mai 2016

Le tableau de financement

Pour bien piloter une trésorerie, il faut comprendre ce qu’il se passe. Le bilan et le compte de résultat ne donnent pas d’indications permettant de le faire. Le bilan, car il donne une simple photographie à la clôture de la situation patrimoniale de l’entreprise. Le compte de résultat, car il ne traite pas du tout les aspects du cash. Il existe cependant un tableau spécifique : le tableau de financement

C’est un des documents prévus par la comptabilité. Il est même obligatoire de le produire pour les entreprises qui comptent plus de 300 salariés ou réalisent un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros ou plus. Obligatoire ou pas, cela reste un document très intéressant, car son objectif est de comprendre les flux financiers de l’entreprise sur une période. 

Ce tableau comprend deux parties. La première partie explique les variations des flux du haut de bilan. Rappelons que dans le haut de bilan on retrouve les actifs à long terme (ex. les immobilisations) et les passifs à long terme (ex. le capital ou les emprunts). La deuxième partie détaille les variations de flux du bas de bilan. Il s’agit des actifs ou passifs à court terme, c’est-à-dire à moins d’un an tel que le stock, les clients, les fournisseurs. 

Le lien entre les deux tableaux est le fonds de roulement. Le fonds de roulement c’est la différence entre les passifs à long terme et les actifs à long terme. Dans le premier tableau, il est analysé en analysant les flux du haut de bilan dans de deuxième en expliquant les flux de bas de bilan. 

Ce tableau vous permet de comprendre comment vous avez utilisé votre trésorerie et comment vous l’avez produite. Vous saurez par exemple, si votre exploitation a produit du cash ou en a consommé. Vous pourrez dire comment vous avez financé vos opérations à long terme et à quoi a servi l’argent obtenu. Ce tableau permet donc d’avoir le film des opérations de trésorerie sur une période. Cela constitue une information essentielle, pour comprendre comment votre entreprise fonctionne du point de vue de la trésorerie. Il vous est donc possible alors de prendre des décisions pour améliorer son fonctionnement. 

C’est donc un outil d’information très utile, qui devrait faire partie de votre boîte à outils pour suivre la trésorerie. Comme tous les documents issus de la comptabilité, sa qualité dépend en grande partie de la qualité de votre comptabilité. Vous connaissez le fameux adage anglais « garbage in, garbage out ». Ce que je peux sortir d’un système d’information dépend d’abord de la qualité de ce que j’y mets. Soignez votre comptabilité, et utilisez le tableau de financement pour comprendre ce qui s’est passé en matière de trésorerie et construire pour le futur.
 

 

Michel Pivot (31 mai 2016)
DAF Evolution
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics