mardi 6 septembre 2016

Le financement avec le Crowdfunding

Au fond, il y a deux types de financement externe. Celui qui fait l’objet d’un prêt, et là vous pouvez vous tourner vers la banque. L’autre c’est l’apport que vous font les actionnaires. Dans ce cas, l’entreprise n’a pas de remboursement, mais elle devra verser des dividendes. Le crowdfunding (financement participatif) en est l’exemple. Voyons de quoi il s’agit

Vous voulez créer une entreprise, vous souhaitez vous développer … vous n’avez pas par vous-même les moyens pour monter votre projet, vous devez donc trouver des investisseurs. En effet, même si les banques sont prêtes à vous aider, elles ne financeront jamais l’exhaustivité du projet. Elles estiment que le risque doit être partagé. 

Bien sûr, si vous êtes une grosse entreprise, bien structurée, vous pouvez faire appel public à l’épargne, c'est-à-dire aller en bourse et faire une augmentation de capital. Mais cela n’est possible que si vous êtes une grosse entreprise, avec des moyens importants, car les obligations pour ce type d’opération sont nombreuses et le coût est élevé. 

C’est pour cela que c’est développé depuis plusieurs années ce que les Anglais appellent le crowdfunding, mais nous utiliserons ici le terme français de financement participatif. Le législateur s’en est mêlé récemment, mais cela a permis à ce secteur de se renforcer. 

Le financement participatif permet de trouver des investisseurs qui vont vous apporter les moyens de monter une opération. Ils vont le faire pour diverses raisons, qui vont de la pure raison financière, jusqu’à des raisons plus personnelles comme le fait qu’ils croient à votre projet et veulent l’aider. Toutefois, pour monter votre projet, vous devrez passer par une plateforme et elles sont nombreuses. Votre projet sera examiné et vous devrez produire des justificatifs financiers et des explications. Un bon business plan constituera une bonne base pour votre projet. Il ne s’agit pas de monter un dossier comme pour une augmentation de capital boursière, mais vous devrez constituer un dossier solide. Ce dossier devra également permettre aux investisseurs de comprendre ce que vous voulez faire, pourquoi et quels en sont les intérêts. Il y a un aspect marketing là-dedans qui doit donner envie, mais il n’y a rien de péjoratif à condition que cette envie soit fondée. 

Le financement participatif est donc un financement qui est accessible à toutes les entreprises et tous les entrepreneurs. Toutefois, il n’est pas sans condition. Vous devrez constituer un dossier solide et vous aurez des obligations à remplir. Elles peuvent être classiques comme des dividendes à verser dans le cas où les financeurs deviennent des actionnaires (dans la mesure où vous faites des profits). Elles peuvent prendre d’autres formes comme des produits ou des avantages à fournir. 

Ce financement est donc un outil intéressant pour tout entrepreneur quel qu’il soit, mais vous devez-vous y engager avec le même sérieux que pour tout autre type de financement. Pour faire simple, mettez-vous à la place de ceux qui souhaitent vous financer. Ils veulent vous aider, car ils croient en votre projet. Ne les décevez pas. Prenez-les au sérieux en peaufinant votre projet. 

 

Michel Pivot (6 septembre 2016)
DAF Evolution
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics