mardi 4 novembre 2014

DAF ou Expert-Comptable

Les TPE ou les petites PME ont une tendance naturelle à se tourner vers leur Expert-Comptable quand elles ont des questions concernant les finances de leur société. Les rôles et les spécialités respectifs du DAF (à temps partagé) ou de l’Expert-Comptable ne sont pas clairs pour elles. Pourtant chacun a sa spécialité, même s’il y a bien entendu du recouvrement. Voyons un peu de quoi il ressort :

L’Expert-Comptable a pour première spécialité la comptabilité générale de la société. C’est à lui que s’adresse le dirigeant de la TPE / PME, surtout quand il n’y a pas de comptable en interne. Il est le garant de l’orthodoxie, et souvent il fera les déclarations fiscales. Par ailleurs, il fait souvent les paies de la société et les déclarations sociales qui en sont le corollaire. Le premier rôle de l’Expert-Comptable c’est donc la sécurité comptable et la paie. Ce rôle est fondamental, car sans une bonne comptabilité, il n’y a pas de gestion possible de l’entreprise. 

L’Expert-Comptable joue également un rôle important en matière juridique et notamment sur tout ce qui concerne le droit des sociétés. Il saura répondre à vos questions. Bien entendu si on rentre dans du juridique complexe, il vous dirigera sans doute vers un avocat spécialisé. 

L’Expert-Comptable propose également de vous accompagner sur des aspects plus de gestion comme la mise en place de budget ou de tableau de bord. Même si certains Experts-Comptables sont tout à fait qualifiés pour cela, on sort de leur savoir-faire central. 

Le DAF a une approche beaucoup plus de gestion de votre entreprise. Même s’il sait passer des écritures comptables, il n’a aucune valeur ajoutée sur ce point. Il a travaillé en entreprise, il connaît les réalités et les problèmes de l’entreprise. Il est là pour mettre en place les outils qui vont vous permettre de développer et piloter votre entreprise. Il est donc là beaucoup plus dans une approche de prospective. Il travaille beaucoup plus sur les processus de l’entreprise. Sa valeur ajoutée se situe essentiellement dans 2 domaines : 

L’amélioration de la trésorerie : par sa compréhension du fonctionnement de l’entreprise, il mettra en place les outils qui vont améliorer votre trésorerie. Il travaillera sur tous les éléments clefs du besoin en fonds de roulement : les fournisseurs, les stocks et les clients. Il va vous aider à mettre en place une relation avec vos banques. Il vous organisera pour être dans la meilleure position possible pour négocier des crédits. 

Les outils de pilotage de l’entreprise : pour se rendre quelque part, il faut déjà savoir quelle est la destination. Les outils de pilotage servent à cela. Trop de petites entreprises n’en possèdent pas, et pourtant c’est essentiel. Il faut a minima, un budget, des prévisions de trésorerie et un tableau de bord. Le DAF a été formé pour mettre en place ces outils, en les adaptant à la réalité de l’entreprise. 

Expert-Comptable et DAF à temps partagé ont des métiers qui se recoupent, avec parfois une tendance à faire ce que l’autre fait. Il est cependant bon que chacun comprenne les points forts des uns et des autres pour les utiliser au mieux de leurs compétences. 

 

 

Michel Pivot (4 novembre 2014)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics