mardi 27 janvier 2015

La trésorerie un objectif essentiel pour tous

Il est étrange de voir la contradiction qu’on rencontre souvent dans les entreprises. Les dirigeants vous diront que la trésorerie est une préoccupation constante. Toutefois, si vous leur posez la question de qui s’en occupe, vous verrez que dans la plupart des cas, rien n’est défini. Alors qui doit s’occuper de la trésorerie?

La réponse évidente dans un premier temps c’est, en fonction de la taille de l’entreprise, le comptable, le responsable financier. Il est clair qu’ils sont au cœur du dispositif, ne serait-ce parce qu’ils doivent enregistrer les opérations et faire des prévisions de trésorerie. Mais sont-ils les seuls concernés ? 

La réponse est clairement non. La trésorerie est beaucoup trop importante pour être laissée aux mains de seuls spécialistes. Le dirigeant de l’entreprise doit s’impliquer, car sans argent liquide, il n’y a plus d’entreprise. Son rôle est de veiller que tous les acteurs concernés mettent la trésorerie au centre de leur préoccupation. 

En fait, la trésorerie concerne tout le monde dans l’entreprise. Toutes les actions que l’entreprise fait ont une conséquence sur elle. Aussi bien les achats, qui ont un impact négatif que les ventes qui permettent de faire rentrer de l’argent. Le cycle d’exploitation, de production a également un impact important : plus il sera long, plus l’argent sera immobilisé longtemps avant de pouvoir être facturé aux clients. Donc toutes les personnes dans l’entreprise sont directement impliquées dans l’accélération de la trésorerie 

Il est vrai que certaines personnes ont un impact plus évident que d’autres. A ce titre, nous en citerons deux : les commerciaux, les acheteurs. Les commerciaux parce qu’ils doivent négocier le mode, les conditions de paiement, et qu’en cas de litige, ils sont en première ligne pour aider à le résoudre. Les acheteurs, car la bonne qualité des achats, la négociation pertinente des conditions ont un impact direct sur les sorties de trésorerie. 

Il est donc essentiel que le dirigeant de l’entreprise comprenne que la trésorerie est l’affaire de tous. Il doit mettre en conformité ces actes avec cet objectif. Cela nécessite deux types d’actions :
* Former les équipes à la gestion et à la trésorerie : votre personnel ne prendra en compte la dimension du cash que si elle a conscience de son importance. Il est donc absolument essentiel que vos équipes comprennent les bases de la gestion. Faites-leur suivre une formation sur la finance pour les non-financiers.
* Motiver les équipes à l’amélioration de la trésorerie : dès que les salaires ont une part variable, vous devez absolument inclure l’amélioration de la trésorerie dans les objectifs. Cela peut  se traduire de façon différente : ainsi pour les commerciaux, leur part variable ne doit pas être sur le chiffre d’affaires facturé, mais sur celui encaissé. 

La trésorerie est donc l’affaire de tous au sein de l’entreprise. Le dirigeant doit en être particulièrement conscient, mais tout le personnel également. Cela passe par une formation à la finance, et par la mise en place d’objectifs de rémunération qui incluent cette dimension.
 

 

Michel Pivot (27 janvier 2015)
DAF Evolution
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Web Analytics